LE POULPE C’EST QUOI ?

Le Poulpe est un Collectif, créé en 2017 par Cécile Carbonel, Jules Jacquet, Quentin Mabit, Louise Maurice, Delphine Meilland, Laurène Nouvellon, Nicolas Spina et Maude Terrier. Nous nous sommes rencontré•es lors de nos études au Conservatoire de Tours (37) et c’est entre les quatre murs de la salle Molière que s’est inscrite en chacun•e de nous, l’idée que le théâtre, au-delà d’une pratique ou d’un style, est d’abord une question de générosité. Nous sommes rassemblé•es par le désir de créer des projets dans le domaine du spectacle vivant. Les spectacles du Poulpe, sont portés par un•e, plusieurs, voire l’ensemble des membres fondateur•ices du collectif. Nous nous sommes réunis en collectif car nous voulons travailler selon les notions de bienveillance, d’échange et d’équité. Ensemble, nous cherchons une méthode de travail afin que nos créations collectives soient faites à huit et ne soient pas le fruit de l’initiative d’un metteur en scène. Nous explorons de nouvelles techniques et mettons en commun des outils pour créer un langage qui nous est propre. Nous partageons régulièrement nos réflexions sur le fonctionnement de notre société et les raisons pour lesquelles nous faisons du théâtre. Ces échanges sont les bases fondatrices du Poulpe et nous permettent d’affrirmer, au sein même du collectif, nos envies propres de projets individuels. Partant d’un principe d’entraide et du constat des difficultés liées à l’émergence des jeunes compagnies, nous souhaitons étendre la solidarité que nous affirmons sur le plateau, et c’est pourquoi Le Poulpe est une structure hébergeant à la fois nos créations collectives et les créations portées par un ou plusieurs membres du collectif.

COMMENT ON S’ORGANISE ?

Persuadé•es que l’exigence artistique ne naît pas de la compétition mais de la collaboration, nous refusons de croire que des valeurs telles que le partage, l’entraide et la solidarité sont utopiques. Nous nous organisons de la manière la plus horizontale possible. Cette répartition de la responsabilité nous place dans un niveau d’engagement solide et global pour porter au mieux chaque spectacle (que nous en fassions partie ou non), avec solidarité, et bienveillance. Nous cherchons à mener une réflexion collective sur le long terme. Pour nous le collectif n’est pas l’espace où les individualités sont uniformisées. Au contraire, sa force vient de la singularité des personnes qui le composent et dans la complémentarité de leurs qualités, ressources, envies et sensibilités. C’est un espace d’écoute, de confiance, et de dépassement. Nous avons le désir de nous mettre en mouvement artistiquement et humainement, dans la joie de créer, de confronter différentes manières d’aborder le spectacle vivant et la création, et de partager les fruits de notre réflexion avec le plus grand nombre.

NOS LIGNES ARTISTIQUES

Nous croyons à l’étroit lien entre la façon de créer et la forme qui en résulte. Nous sommes en quête de nouveaux modèles de fonctionnement, de nouvelles notions, d’un nouveau vocabulaire ou métissage de notions existantes. Notre ligne, bigarrée et libre puisqu’elle découle du fonctionnement pour lequel nous avons opté, est également ancrée dans le réel puisque nous avons à coeur de questionner et explorer ce qui régit nos sociétés, la vie humaine, animale, et végétale pour certain•es. Ainsi les histoires que l’on raconte et que l’on prend plaisir à inventer sont aussi différentes et fantasques que leurs auteur•ices. Si certain•es mettent un zoom sur l’amour, d’autres le mettront sur la solitude, ou encore la dualité. Ce qui nous meut dans cette histoire globale, c’est justement de pouvoir en raconter une multitude de petites qui formeraient un cadavre exquis géant de nos visions singulières de l’Humanité et du Monde. Nous questionnons la spécificité du théâtre dans le paysage culturel contemporain : lieu de rassemblement et de convivialité, c’est celui que nous avons choisi pour élaborer notre langage (à chacun•e et à tou•tes). Entre réalité augmentée et poésie, textes et improvisations, conférences et sensationnalisme, notre choix collectif a été de ne pas choisir, mais de s’encourager et de s’organiser. Parce que l’origine de tout cela va au-delà des esthétiques : elle réside dans le plaisir de jouer, de créer et surtout de partager. C’est pour nous le moyen de faire émerger de nouvelles écritures, des tentatives de formes inédites, à même de parler le plus justement possible de notre monde, dans ce qu’il a de riche, complexe et contradictoire. Nous ne ré-inventerons rien, mais nous pourrons raconter différemment.

LE POULPE C’EST QUI ?

LES COLLABORATEURS-RICES ARTISTIQUES

PAUL BERTHOMÉ
CRÉATEUR LUMIÈRE,
RÉGISSEUR GÉNÉRAL
AD LIB – Anna & Michel – GOOD GIRL – JUDY – Le Vertige des Girafes

ALEXANDRE HULAK
RÉGISSEUR SON
AD LIB

ORNELLA BANETTE
RÉGISSEUSE LUMIÈRE
Love and Money

ALEXANDRE LE NOURS
REGARD BIENVEILLANT, FEATURING
AD LIB – GOOD GIRL

MARGO DELFAU
DJ
JUDY

BRICE TRINEL
RÉGISSEUR GÉNÉRAL
Si j’avais su, je serais resté chez moi

ELISA MABIT
DIRECTRICE D’ACTEURS
Seule Venise

ALEXANDRE FINCK
COMÉDIEN
Si j’avais su, je serais resté chez moi

VICTOR BADIN
RÉGISSEUR LUMIÈRE
AD LIB

LOU PAJOT
COMÉDIENNE
Les Animaux Binaires

JUSTINE CALAIS-GILLOT
COMÉDIENNE
Si j’avais su, je serais resté chez moi

MATTHIEU VILLOTEAU
RÉGISSEUR SON
AD LIB

LISA PASQUIET
RÉGISSEUSE LUMIÈRE
Love and Money

Photos ©M[Art]ha, ©Benjamin Dubuis, ©France Ferrand, ©Florian Jarrigeon, ©Dan-860, ©Hocowtown, ©Capital Tony, ©Jérôme Renaud